naturolearning

NaturoLearning

Reconversion en sophrologie : les questions à se poser avant de sauter le pas

Reconversion en sophrologue : les questions à se poser

Avec l’avènement du numérique et la tendance capitaliste qui caractérise notre monde, de nombreuses personnes ressentent aujourd’hui le désir de se reconvertir.

En quête de sens et de meilleures conditions de vie, le métier de sophrologue apparaît souvent comme une évidence. Associant la volonté d’aider ses clients et la satisfaction de l’autonomie liée à la gestion de son propre business, cette profession est idéale pour commencer une nouvelle vie.

Cependant, il est primordial de ne pas brûler les étapes de sa reconversion professionnelle. Cet article vous oriente précisément dans la première phase de votre réorientation : celle du questionnement.

🎯 Comment savoir si l'on souhaite devenir sophrologue ?

Entamer une reconversion professionnelle représente toujours une période cruciale dans la vie. Bien que cela puisse susciter du stress et de l’anxiété, c’est surtout une opportunité de réfléchir sur sa vie professionnelle, ses valeurs et ses aspirations. Cette phase est généralement appelée la « phase de questionnement« .

💡Conseil : Il est essentiel, avant d’approfondir davantage, de comprendre en quoi consiste le métier de sophrologue et comment l’exercer. Bien que nous explorerons plus en détail cette démarche ultérieurement au cours de la reconversion en sophrologie, il est impératif d’avoir une connaissance approfondie du métier dès à présent.

À quoi sert la phase de questionnement ?

Elle permet de mieux comprendre sa personne, ses désirs, et facilite ainsi la prise de la bonne décision. Beaucoup de personnes négligent cette étape en démissionnant impulsivement de leur emploi, pour se rendre compte, six mois plus tard, que le nouveau métier ne leur convient pas.

En effectuant cette phase correctement, vous saurez profondément si le métier de sophrologue vous convient, et surtout si vous avez les moyens de vous lancer dans cette reconversion.

Ne quittez pas votre job !

Pendant cette période, il est recommandé de ne pas démissionner immédiatement. Il est important de réfléchir calmement sur soi-même. La pression liée à une situation de chômage peut avoir des effets négatifs sur votre réflexion.

Le carnet de bord : un outil essentiel

N’hésitez pas à vous procurer un carnet de bord pour noter vos réponses aux questions posées. Cela vous permettra de corriger certaines réponses plus tard, et avoir ces informations à portée de main vous aidera à prendre de meilleures décisions ultérieurement.

📝 Quelles questions se poser dans le cadre d’une reconversion ?

L’introspection

Avant de commencer toute procédure de reconversion, il est essentiel de comprendre sa propre identité, de découvrir son moi intérieur. Pour ce faire, il est judicieux de se poser les bonnes questions et de prendre le temps d’y répondre. N’hésitez pas à revenir sur ses questions à plusieurs reprises afin d’y répondre de la manière la plus juste possible.

Qui suis-je vraiment ?
Quelles sont les valeurs qui me portent ?
Quelles sont mes priorités dans la vie ?
Qu’est-ce que je suis prêt(e) à sacrifier ?
Quelles sont mes motivations profondes ?

Interrogez-vous également sur les aspects liés à la sophrologie :

En quoi le métier de sophrologue est-il fait pour moi ?
Qu’est-ce qui m’attire dans la relation à l’autre ?
Quelle est ma motivation pour « l’écoute » ?
Suis-je disposé(e) à créer mon entreprise en tenant compte des compromis à faire ?

🙋‍♂️Petit Rappel : Je tiens à souligner que devenir auto-entrepreneur n’est pas une obligation pour exercer en tant que sophrologue. Cependant, la plupart des sophrologues optent pour ce statut, représentant 84% en France en 2021 selon la Chambre Syndicale de Sophrologie.

Est-ce que je possède les qualités requises pour être un bon sophrologue ?

Pour être un bon sophrologue, il faut être à l’écoute, compréhensif, créatif, captivant, généreux, bienveillant, accueillant et à l’aise à l’oral. Cette question est évidemment à nuancer mais elle peut vous donner un aperçu des qualités requises pour devenir un bon sophrologue.

💡Conseil : Si vous avez du mal à répondre aux questions liées à la sophrologie, n’hésitez pas à faire un stage d’observation chez un professionnel pour vous faire une réelle idée du métier (ce passage sera de toute façon obligatoire avant de finaliser votre reconversion).

🎡 L’exercice La roue de la vie

Pour affiner votre introspection, vous pouvez aussi effectuer cet exercice de développement personnel. Il consiste à identifier en coloriant, pour chaque secteur de la vie figuré sur une roue, le niveau de vitalité que l’on estime avoir atteint. Cet exercice permet de mettre en évidence les voies à suivre pour être en accord avec ses aspirations.

🙋‍♂️ Petit rappel : Cette phase de questionnement n’est que la première étape de votre réorientation de carrière. S’en suivra une période plus formelle de définition de votre projet professionnel qui implique un approfondissement des aspects du métier avec une expérience sur le terrain Obligatoire.

Au cours des prochaines étapes de votre reconversion, il faudra aussi vous poser des questions liées à des aspects plus techniques du métier (quel statut ? quelle spécialité ? formation Caycédienne ?). Seulement l’étape actuelle reste essentielle pour être sûr de savoir si vous êtes en phase avec ce métier.

🖼️ Introspection : Se définir un cadre

À ce stade, il est fréquent de se disperser en se posant de nombreuses questions. Il est donc essentiel de définir un cadre de questionnement. Pour ce faire, je vous propose d’utiliser la méthode des « quoi, pourquoi, qui, comment, quand, où ? » (QQOQCP).

La méthode QQOQCP

Cette méthode permet d’analyser minutieusement une situation de manière constructive. Elle repose sur un questionnement systématique visant à explorer le problème sous toutes ses facettes, à le décomposer dans toutes ses dimensions, à changer de perspective et à élargir les possibilités.

Quoi ? Je veux changer de métier

Est-ce que je veux vraiment changer de métier ?
Est-ce que je ne veux pas plutôt une mobilité interne au sein de mon entreprise ?
Ou bien de changer de secteur d’activité ?
En cas de réelle volonté de reconversion :
Préférerais-je être salarié ou créer ma propre entreprise ?

Pourquoi je ne me sens pas bien dans mon travail ?

Je ressens un décalage par rapport à ma situation actuelle ?
Mon métier n’a pas de sens ?
Les valeurs de mon travail ne correspondent plus à ce que je suis ?
J’éprouve un sentiment de dévalorisation et de non-reconnaissance ?
Je me sens inutile ?
Je ne me vois pas dans mon métier actuel toute ma vie ?

Qui j’emmène dans mon projet ?

Il y a 3 niveaux de personnes concernées par votre projet de reconversion : vous, votre entourage direct et vos amis et famille plus éloignés.

🙍‍♂️Vous :

Suis-je prêt(e) à me lancer dans l’aventure ?
Suis-je prêt(e) à renoncer à un statut et à un salaire confortable ?
Suis-je disposé(e) à tourner la première page de ma carrière derrière moi ?
Aurai-je la patience, le temps et la force de mener à bien ce projet ?

👬🏻 Les personnes directement impactées :

Sont-elles prêtes à assurer une stabilité financière, à m’encourager dans mon projet ?

👨‍👨‍👧‍👦 Les personnes lointainement impactées :

Sont-elles prêtes à m’apporter un soutien moral ?
Ont-elles un réseau, des contacts dans les secteurs qui m’intéressent ?

Comment je procède ?

Quelle est la procédure ?
Quelles sont les étapes ?
Quels outils je peux utiliser ?
De quels moyens je dispose ?

Quand : Est-ce le bon moment pour changer de métier ?

Est-ce le moment opportun pour effectuer une transition professionnelle ?
Après tant d’années dans ma profession, ne risque-je pas de regretter une décision de départ définitif ?
De combien de temps je dispose pour mener à bien mon projet (financièrement, moralement…) ?
Est-ce que j’ai le temps de reprendre une formation ?
Si oui, combien de temps doit-elle durer au maximum ?

Où vais-je exercer mon nouveau métier ?

Il est important que vous vous projetiez dans l’espace. Il se pourrait que votre malaise soit lié à l’envie de changer de lieu de vie. Identifiez des endroits où vous aimeriez travailler (ville, campagne, proche de la mer, de la montagne… ). N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents statuts juridiques possibles pour le sophrologue pour comprendre dans quels types de lieux vous seriez amené à travailler plus tard.

🧘🏻‍♀️ Comment être sûr de vouloir devenir sophrologue ?

Si, après avoir examiné à plusieurs reprises les diverses questions et exercices, vous vous confirmez dans votre choix de devenir sophrologue ou que cette option demeure envisageable, vous devrez passer à la deuxième étape de la reconversion : définir votre projet professionnel en sophrologie.

Cette phase sera dédiée à la collecte d’informations, à la réalisation d’un bilan de compétences et à l’expérimentation sur le terrain. Sachez que votre nouvelle aventure professionnelle ne vient que de commencer mais que vous êtes sur la bonne voie pour la mener sérieusement.

📕 Les livres pour aller plus loin

Si vous souhaitez vous renseigner davantage sur la reconversion en sophrologie voici deux très bons livres à lire :

Devenir Sophrologue

Devenir Sophrologue

✔️ Tester sa motivation
✔️ Conseils pour choisir la bonne formation
✔️ Conseils juridiques et financiers

Je deviens Sophrologue

Je deviens sophrologue

✔️ Exploration complète de la reconversion
✔️ Guide pratique des formations et dispositifs
✔️ Conseils exclusifs de sophrologues reconvertis

🤦🏻‍♂️Que faire en cas de difficulté à mener mon introspection ?

Si toutefois vous éprouvez des difficultés à répondre aux questions ou à poser des mots sur votre mal-être, des programmes tels que celui de Switch Collective sont disponibles aujourd’hui pour vous soutenir dans votre transition. À travers des sessions collectives et un accompagnement personnalisé, cette école peut vous aider dans votre reconversion en vous aidant à faire le point.